Comment choisir un animal de compagnie ?

27 Juin 2018
Comment choisir un animal de compagnie ?

Si les animaux de compagnie apportent de la joie et de la vie à la maison, les responsabilités qui en découlent sont nombreuses. Le choix d’un animal dépend de nombreux critères qu’il est impératif d’évaluer en amont, pour que cohabitation rime avec bien-être. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver celui qui vous correspond.

Les questions essentielles à se poser avant de choisir un animal

Avant de songer à adopter un animal, quel qu’il soit, vous devez vous poser les bonnes questions :

  • Qui s’occupera de lui en priorité ?
  • Qui le gardera lorsque vous partirez en vacances ?
  • Possédez-vous le budget nécessaire (nourriture, couchage, jouets, vétérinaire…) ?
  • Un membre de la famille fait-il des allergies ?
  • Tous les membres de la famille sont-ils d’accord pour l’accueillir ?
  • Combien de temps avez-vous à lui consacrer ?
  • Quelle est l’espérance de vie du compagnon choisi ?
  • Avez-vous l’espace nécessaire pour l’accueillir (un gros chien dans un petit appartement, par exemple, est inconcevable) ?
  • Aura-t-il besoin d’un espace extérieur ?

À noter : quand le choix d’un animal concerne un enfant

Si vous avez un ou plusieurs enfants, dites-vous bien que les promesses de s’en occuper peuvent ne durer qu’un temps, surtout en ce qui concerne les tâches les plus ingrates (sortir le chien sous la pluie, nettoyer la litière…). Serez-vous alors disposé à vous en charger vous-même ?

Vers quel animal se tourner ?

Chaque animal à des besoins qui lui sont propres, et réclame une attention ainsi qu’un budget plus ou moins importants. Pour affiner votre choix, nous allons à présent vous présenter les catégories d’animaux communément rencontrées dans nos foyers.

Le chien

Quelle que soit la race à laquelle il appartient, le chien nécessite une présence assidue de votre part. Il n’est pas question de le laisser seul toute la journée. Il doit de plus être éduqué, ce qui est particulièrement chronophage. Pour ce qui est des promenades, comptez au moins 1 h par jour, voire davantage pour les chiens qui ont besoin de beaucoup se dépenser, comme le golden retriever par exemple.

L’adoption d’un chien coûte autour de 120 €. Pour un chien de race, comptez entre 300 et 2 000 €. À ceci s’ajoutent naturellement tous les autres frais (entretien, nourriture…), qui peuvent aisément atteindre les 1 500 € annuels pour un grand chien.

Le chat

maison-chat-domestique

Indépendant par nature, le chat réclame beaucoup moins d’attention que le chien et supporte mieux l’absence de son maître durant la journée, d’autant plus qu’il a sa litière à disposition.

Bon à savoir : chat d’intérieur vs chat d’extérieur

Un chat d’intérieur aura toutefois besoin de plus de présence qu’un chat occupé à  batifoler dehors. Si vous vous absentez beaucoup, et si vous en avez la possibilité, laissez à votre chat un accès à l’extérieur en clôturant une partie du jardin et en  installant une chatière.

Affectueux à ses heures, la relation que vous aurez avec un chat ne sera toutefois pas la même qu’avec un chien.

Vous pouvez trouver facilement des chats à donner. Pour un chat de race, comptez le même tarif que pour un chien. Quant aux frais annuels, ils s’élèveront en moyenne à 750 €.

Les NAC

perroquet-domestique-animal

Les NAC (nouveaux animaux de compagnie) concernent la plupart des autres espèces. On y retrouve principalement les poissons, les oiseaux, les arthropodes (araignées, scorpions…), les reptiles (tortues, lézards, etc.) ainsi que les mammifères de type rongeurs (cochon d’Inde, écureuil de Corée…) et autres lapins.

Facile à vivre en apparence, les NAC vont engendrer d’autres contraintes telles que le nettoyage régulier de l’aquarium, du vivarium ou de la cage, qu’il vous faudra par ailleurs acquérir, en plus des accessoires. Et là encore, certaines espèces vont réclamer plus d’attention que d’autres. Le poisson est sans aucun doute celle qui en exige le moins au quotidien, mais en contrepartie, la relation affective est inexistante.

Quant aux tarifs à l’adoption et aux frais annuels, ils sont très nuancés selon les espèces. Voici quelques exemples :

  • Lapin nain : entre 30 et 50 € à l’achat et environ 230 € de frais par an ;
  • Cochon d’Inde : entre 30 et 40 € et environ 200 € de frais par an ;
  • Furet : entre 300 et 400 € et environ 200 € de frais par an ;
  • Gerbille : entre 6 et 10 € et une quarantaine d’euros de frais par an.

À noter : la réglementation des NAC

En France, l’acquisition de certaines espèces catégorisées comme NAC est soumise à autorisation préfectorale et nécessite un certificat de capacité. Renseignez-vous bien au préalable.

 

À présent que vous êtes davantage informé(e) sur le sujet, il vous appartient de faire votre choix en conséquence. Aussi mignons et adorables que soient les animaux, n’oubliez jamais que leur adoption doit toujours être un acte réfléchi.

Les trois points-clés à retenir avant de choisir un animal de compagnie :

  • Ne pas agir sur un coup de tête et se poser les bonnes questions.
  • Bien prendre en compte toutes les contraintes afférentes à l’animal choisi.
  • Considérer l’ensemble des frais (adoption, vétérinaire, nourriture, matériel, accessoires…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser