Achat d’un deux-roues, que faut-il savoir ?

03 Mai 2018
Achat d’un deux-roues, que faut-il savoir ?

Vous désirez sauter le pas pour un deux-roues ou changez le vôtre, mais vous hésitez ou êtes perdu dans la pléthore d’offres disponibles ? Que choisir entre un scooter et une moto ? Quelle cylindrée ? Selon votre budget et votre utilisation, voici quelques pistes pour votre prochain modèle idéal et les points à ne pas négliger.

Moto ou scooter : les choses à savoir avant de se décider ?

C’est la première et la question essentielle à se poser lors de l’achat d’un deux-roues, les deux catégories étant très distinctes.

Le scooter est un véhicule principalement urbain et utilisé pour de courts trajets. Doté d’une position naturelle pour ceux venant de l’automobile, il offre un très bon confort – les modèles grandes roues amélioreront encore plus ce point –, ainsi que d’une large gamme de puissance allant de 50 à 800 cm3 pour ce que l’on appelle les maxi-scooters. C’est l’outil parfait pour débuter en deux-roues ou pour ceux ne souhaitant pas passer constamment les vitesses, puisque la majorité des scooters se dotent d’une transmission automatique.

La moto est un outil plus adapté aux longues distances, aux virées en week-end, et plus complexe à commander car les vitesses sont manuelles et le poids du véhicule est plus élevé. Ce deux-roues a l’avantage indéniable de procurer de meilleures performances et offre davantage de plaisir de pilotage qu’un scooter. Par contre, une certaine expérience est primordiale pour en profiter.

À noter : la sécurité avant tout

Au contraire d’une automobile, le deux-roues ne pardonne pas lors des accidents. Il est donc important d’acquérir de l’expérience et d’essayer votre véhicule avant d’acheter, sans oublier de l’adapter à votre morphologie. Enfin, il faut privilégier les modèles avec ABS, au freinage bien plus efficace.

Quel permis et quelle cylindrée ?

permis-deux-roues

Chez les scooters et motos, plusieurs permis et formations sont obligatoires en fonction des cylindrées et puissances. Il est possible de conduire un véhicule de moins de 50cm3 avec un simple permis B, ou via le permis AM – ex-BSR, Brevet de sécurité routière – accessible dès l’âge de 14 ans. Il nécessite sept heures de formation, quatre heures de conduite et coûte environ 300 euros.

Au-delà de 50 cm3 et jusqu’à 125 cm3 de cylindrée, un permis B acquis depuis au moins deux ans et une formation obligatoire de sept heures, à des prix variant entre 150 et 300 euros, sont nécessaires. Si vous n’avez pas de permis B ou avez entre 16 et 18 ans, il est possible de passer le permis A1, pour un tarif d’environ 300 euros.

Un autre permis A2 existe, que vous pouvez passer après l’âge de 18 ans à condition d’avoir le code. Il permet d’accéder à des motos non calibrées sur la cylindrée mais à des notions de puissance (inférieures à 47,5 chevaux ou 35 kW) ou de rapport poids/puissance (sous les 0,2 kW/kg). Au sommet, le permis A donne le droit de conduire les plus grosses cylindrées.

Quel deux-roues pour quel budget ?

auto-moto-accessoires

À l’achat, le scooter a l’atout d’être très accessible financièrement, entre 800 euros pour les premiers prix à plusieurs milliers d’euros pour les « maxi-scooters ». Quant aux motos, les modèles d’accès démarrent à 2 500 euros, mais les tarifs grimpent très rapidement selon leur cylindrée et leurs performances, jusqu’à 25 000 euros pour les super-sportives ou grandes routières.

Pour les budgets maîtrisés, pensez aussi au marché d’occasion. Les allergiques à la mécanique iront vers les modèles récents voire encore sous garantie, les bricoleurs pouvant adopter des machines anciennes. Dans tous les cas, renseignez-vous sur l’usure du véhicule, et essayez-le avant achat.

Bon à savoir : les frais annexes

Encore plus qu’en automobile, l’assurance deux-roues est un point à ne pas négliger, car les risques sont plus importants. En plus du casque (voire gants) obligatoire, nous conseillons fortement l’équipement sécuritaire et notamment une combinaison blouson/pantalon/botte.

 

Le choix d’un deux-roues dépend donc de votre profil. Préférez un scooter pour la ville, si vous privilégiez le confort ou êtes peu expérimenté, la moto étant réservée aux amateurs de sensations et longs trajets. Le choix de la cylindrée dépendra de votre budget et expérience. Et n’oubliez pas, assurance et équipements sont obligatoires pour votre sécurité, mais augmenteront le budget annuel.

Les trois points-clés à retenir sur l’achat d’un deux-roues :

  • Choisir un deux-roues en fonction de son utilisation et de son budget.
  • Passer le bon permis pour le bon véhicule.
  • Une bonne assurance et des équipements de qualité pour votre sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser