Travaux avant l’hiver

29 Oct 2018
Travaux avant l’hiver

Pour traverser la saison hivernale dans les meilleures conditions, l’habitation doit être bien protégée, et quelquefois, des travaux s’imposent. En voici quelques-uns, susceptibles d’être à prévoir dans votre maison si la qualité de « nid douillet » lui fait défaut !

L’isolation des murs et des sols

Des murs et des sols non ou mal isolés provoquent une déperdition thermique non négligeable. En isolant ces parties de votre habitat, vous augmenterez non seulement votre confort, mais vous réaliserez aussi des économies puisque vous chaufferez moins.

Pour ce qui est des murs, il est possible de les isoler de deux manières : par l’extérieur et par l’intérieur. Vous pouvez également avoir recours à différents matériaux tels que la laine de roche, la laine de verre, etc. Rien ne vaut l’avis d’un professionnel, qui retiendra la meilleure alternative en fonction de l’architecture et de l’ancienneté de votre maison.

L’isolation de la toiture

changer-toiture-hiver

L’isolation de la toiture comporte un double avantage : celui de vous protéger du froid, bien entendu, mais aussi celui de vous préserver des fortes chaleurs en été, notamment si vos combles sont aménagés.

Bon à savoir : une déperdition de chaleur exorbitante

C’est par la toiture que la majeure partie de la chaleur d’un bâtiment s’échappe. Cette déperdition atteint 30 %… d’où l’intérêt d’agir !

Comme pour les murs, l’isolation de la toiture peut être faite par l’extérieur ou par l’intérieur, en sous-toiture. Les matériaux et la mise en œuvre vont différer selon que les combles sont aménagés ou perdus.

Le remplacement de la chaudière

Si votre chaudière est relativement ancienne, il peut être judicieux de la troquer contre un modèle plus performant et plus écologique. Les chaudières à gaz basse température et thermodynamiques (c’est-à-dire combinant pompe à chaleur et chaudière à condensation) cumulent par exemple ces avantages, en plus d’être moins énergivores.

À noter : entretien annuel obligatoire

Que vous ayez une chaudière au fioul, au charbon, au gaz, au bois ou multicombustible, vous devez obligatoirement faire réaliser son entretien une fois par an à partir du moment où sa puissance est comprise entre 1 et 400 kW.

Le remplacement des fenêtres

remplacer-fenetre-maison

Des fenêtres mal posées ou trop anciennes sont elles aussi responsables d’importantes déperditions de chaleur. Il existe de nombreux matériaux performants, comme le PVC ou l’aluminium, et la bonne isolation de vos fenêtres va essentiellement être déterminée par la qualité du vitrage.

Au minimum, optez pour du double vitrage standard. Il existe aussi des doubles vitrages à isolation renforcée (VIR) — dont la spécificité est d’intégrer un gaz spécial (le plus souvent, de l’argon), — ou mieux encore, des triples vitrages.

Bon à savoir : des aides possibles pour la rénovation énergétique

Pour tous travaux de rénovation énergétique, et sous conditions, vous pouvez prétendre à différentes aides : crédit d’impôt transition énergétique (CITE), prêt à taux zéro, allocation solidarité énergétique… Ces aides peuvent se cumuler. Cela vaut la peine de vous renseigner sur votre éligibilité.

Les équipements pertinents pour maximiser encore son confort thermique

Outre les différents travaux évoqués ci-dessus, quelques équipements ne sont pas superflus, à commencer par les rideaux thermiques. Ils optimiseront encore la chaleur de votre foyer, tout en faisant barrière au bruit si vous choisissez un modèle qui est en plus acoustique.

Les tapis auront aussi toute leur place dans votre maison, surtout dans les pièces où vous avez du carrelage. Les matières synthétiques au tissage serré représentent un bon choix, mais vous pouvez aussi vous tourner vers d’autres matières comme la laine ou la soie, du moment que le revers est doublé d’une couche synthétique.

 

Si ces différents travaux seront pour vous gages de confort, ils vous permettront aussi de réduire considérablement votre facture de chauffage. Enfin, n’oubliez pas que « l’hibernation » se prépare bien à l’avance ! Profitez donc du printemps ou de l’été pour mettre tout cela en œuvre.

Les 3 points-clés à retenir sur les travaux dans l’habitation avant l’hiver :

  • Le confort thermique du foyer commence par une bonne isolation.
  • Penser à anticiper ses travaux.
  • Des aides peuvent être octroyées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser