Comment financer la construction de sa piscine ?

28 Fév 2017
Comment financer la construction de sa piscine ?

L’installation d’une piscine peut représenter une somme d’argent conséquente. Ce projet doit donc s’accompagner d’une réflexion sur votre budget, et trouver éventuellement des solutions de financement si besoin.

Comment budgéter son projet de piscine ?

Afin d’évaluer le budget global de votre piscine, il faut définir plusieurs aspects de votre projet avec précision. D’abord, le type de piscine que vous envisagez : en effet, selon le modèle sélectionné, le budget ne sera pas le même.

S’il s’agit d’un modèle hors-sol, c’est à dire soit une structure gonflable, soit un modèle en kit à monter soi-même (tubulaire, en bois ou en acier), le coût de base est d’environ 1000 €. Dans le cas d’une piscine creusée, le budget minimum se situe à 5000€, les modèles plus luxueux pouvant monter jusqu’à 50 000 €.

Une autre étape à considérer est l’aménagement du terrain, plus particulièrement les travaux de terrassement indispensables pour creuser un trou et des tranchées destinées aux différents branchements et tuyaux, ainsi qu’au système de drainage des pluies.

Enfin, certains accessoires sont à inclure dans le budget, comme le local technique ou une alarme piscine.

Il ne faut pas oublier le taux de TVA applicable dans le cas d’une construction de piscine, qui est de 20%.

Les constructeurs de piscines peuvent réaliser des devis précis correspondant à votre projet. N’hésitez pas à leur en faire la demande.

Quelles sont les solutions pour le financement de sa piscine ?

Par ailleurs, les constructeurs proposent souvent différentes facilités de paiement, avec ou sans acompte. Dans la perspective d’une souscription de prêt, ils peuvent également vous diriger vers des organismes de crédit.

Concernant les prêts, différentes hypothèses sont à considérer :

  • Si le coût de votre piscine est peu élevé, la solution idéale est le crédit renouvelable, intéressant sur une courte durée : il consiste en une réserve d’argent que l’on peut utiliser à tout moment et pour n’importe quel achat ou projet.
  • Si le prix total de votre piscine est plus conséquent ou si vous avez peu de trésorerie disponible, vous pouvez souscrire un prêt travaux, à partir de 5000€ environ.

N’hésitez pas à demander conseil auprès de votre banque ou du constructeur de votre piscine, lesquels vous aideront à opter pour la meilleure solution de financement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser