Cambriolages : quelques conseils pour protéger sa maison

06 Nov 2017
Cambriolages : quelques conseils pour protéger sa maison

Chaque année, environ 600 000 résidences principales sont cambriolées, principalement l’été. Un chiffre qui donne à réfléchir : comment protéger sa maison des cambrioleurs ? Le point sur les services et les aménagements que vous pouvez envisager pour sécuriser votre domicile. 

Effectuer des gestes de bon sens…

Parmi lesquels ne pas indiquer votre absence prolongée, par exemple avec un message téléphonique, et ne pas laisser de clés sous le paillasson ou dans un pot de fleurs. Dans le même registre, mieux vaut éviter de mettre en évidence des outils pouvant servir aux voleurs, comme un marteau ou une échelle.

Installer des protections aux points d’entrée…

Souvent peu onéreuses, ces protections (verrous, barres ou serrures) peuvent concerner les « fenêtres de toit », les volets et les entrées de garage.

La porte d’entrée mérite aussi une serrure spéciale (autour de 35 euros).

Particulièrement « fragile », la baie vitrée peut voir sa sécurisation renforcée grâce à un verrou adapté.

Choisir un système d’alarme…

Solution la plus simple et la plus efficace, l’alarme, désormais sans fil, fonctionne en étant reliée au téléphone fixe ou mobile, ou à une box Internet. Des sociétés expertes dans la sécurité du domicile comme Hager Services proposent également des abonnements de télésurveillance pour vous assurer une intervention rapide en cas d’intrusion à votre domicile.

Penser à l’opération « Tranquillité vacances »…

Proposées dans les quartiers par la Gendarmerie et la Police Nationale, ces rondes de nuit sont enclenchées après votre inscription au dispositif et l’indication de vos dates d’absence.

Opter pour le Homesitting…

Des structures de gardiennage (ou homesitting) mettent en relation, gratuitement, propriétaires et gardiens bénévoles, avec une contractualisation à la clé.

Dans le même ordre d’idée, vos voisins peuvent jeter un coup d’oeil à votre maison, en venant ramasser régulièrement le courrier ou arroser vos plantes. Il suffit de leur demander en leur proposant ce service en contrepartie.

Investir dans des accessoires de dissuasion…

Dans le jardin, ils prennent la forme de projecteurs à détecteur de mouvement, fonctionnant à l’énergie solaire ou sur secteur (exemple ici).

A l’intérieur, des prises programmées peuvent s’allumer automatiquement à certaines heures.

Autre option similaire : des simulateurs de présences, dispositifs lumineux qui se déclenchent à des heures précises, voire sont activés à distance, à partir d’un smartphone ou d’une tablette.

Dernier moyen dissuasif : grâce à des fausses caméras et alarmes, il est possible de suggérer l’existence d’un système de télésurveillance.

Sources :

  • Dossier Familial : http://www.dossierfamilial.com/famille/protection/cambriolages-comment-proteger-sa-maison-82417

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser