Voiture sportive d’occasion : les points de vigilance avant d’acheter

26 Déc 2017
Voiture sportive d’occasion : les points de vigilance avant d’acheter

Plus puissantes et plus rapides, les voitures sportives nécessitent une démarche d’acquisition particulière. Même s’il s’agit d’un modèle d’occasion, des précautions sont en effet à prendre et des vérifications à effectuer. Tour d’horizon des points à considérer avant de vous porter acquéreur d’un petit bolide. 

On ne conduit pas de la même façon une mini-citadine (plutôt réservées aux zones urbaines), un monospace familial et une voiture sportive, cette dernière étant généralement poussée au maximum de ses possibilités mécaniques. D’où les nombreux éléments à vérifier avant d’acheter une voiture sportive, d’occasion ou pas.

Entretien

Ce dernier est encore plus régulier et plus pointu qu’une voiture classique (filtres à changer plus souvent, huiles de meilleure qualité). Il est donc important de connaître l’historique de l’entretien d’un véhicule sportif, grâce, entre autres, au carnet d’entretien, ou en discutant avec le vendeur

En cas de doute sur la qualité de l’entretien effectué précédemment, il vaut mieux ne pas vous porter acquéreur du véhicule convoité.

Equipements dédiés

Manomètres ou jauges de surveillance du moteur, indicateurs de température d’huile, manos de pression du turbo, voltmètre indiquant la charge de la batterie, chronomètre : situées au niveau du cadran, ces fonctionnalités complémentaires d’une voiture sportive doivent être en bon état de marche.

Pièces à vérifier

Les freins : ces derniers étant particulièrement sollicités par ces bolides, leur bon fonctionnement est obligatoire. En cas d’usure, leur remplacement est assez coûteux, du fait qu’ils sont souvent surdimensionnés.

Quelques conseils pour vérifier l’état d’usure des freins : évaluer l’épaisseur des plaquettes (pas moins de 3/4 mm), ou freiner en roulant à environ 120 kilomètres : des vibrations au niveau du volant indiqueront que les disques sont voilés.

L’embrayage : conçu pour encaisser la puissance du véhicule, l’embrayage a lui aussi tendance à s’user rapidement. Pour évaluer l’état de l’embrayage d’un véhicule sportif, différents tests peuvent être réalisés, comme observer si le disque patine en poussant la vitesse jusqu’à la 5e ou 6e.

Les trains roulants : l’état des pneus (profondeur des sculptures des pneus toujours supérieure à 1,6 mm), des jantes et des amortisseurs (qui ne doivent ni fuir, ni rebondir) doit également faire l’objet d’une attention particulière.

Sources :

  • Caradisiac : http://www.caradisiac.com/acheter-une-sportive-d-occasion-que-verifier-106743.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser