Automobile : quels changements en 2017 ?

28 Fév 2017
Automobile : quels changements en  2017 ?

Prix du gazole, bonus-malus, conduite des voitures professionnelles ou tarif des péages : depuis début 2017, de nouvelles mesures et réglementations concernent les automobilistes. Passage en revue des changements les plus notables.

Gazole

Contribuant au rééquilibrage des prix par rapport au sans-plomb, le gazole à la pompe connait une légère hausse.   

Péage

La hausse des péages routiers s’échelonne entre 0,5% et 1,3%.

Bonus-malus

Seuls les véhicules propres vont être concernés par les bonus. Il est de 6000 euros pour les véhicules électriques, avec un rajout d’un superbonus de 4000 euros pour tout véhicule diesel envoyé à la casse.

D’un montant de 750 €, celui accordé aux hybrides essences rejetant entre 61 et 110 g/km de C02 est supprimé. Un bonus de 1 000 € pour les 2 ou 3 roues électriques est mis en place.

Les malus, eux, deviennent plus sévères et plus chers, le seuil de déclenchement étant abaissé de 131 g/km à 127 g/km.

Crit’Air

Mise en application depuis le 16 janvier à Paris, qui devient une Zone à Circulation Restreinte (ZCR), l’éco-vignette Crit’Air se substitue au principe de circulation alternée en cas de pic de pollution. Elle repose sur six couleurs différentes, corrélées à l’ancienneté et le niveau d’émission de CO2 du véhicule.

Vitres surteintées

La pose d’un film opaque sur des vitres avant ou un pare-brise, eux aussi teintés, est désormais passible d’une amende de 4ème classe, c’est à dire 135 € et un retrait de trois points sur le permis. En outre, le véhicule ainsi équipé ne pourra pas passer le contrôle technique.

Garagistes

Si vous faites réviser ou réparer votre voiture, le garagiste est dans l’obligation de vous fournir deux devis : l’un avec des pièces neuves, le second avec des pièces d’occasion. Une réglementation s’inscrivant dans le cadre de la loi sur la transition énergétique.

Voitures de fonction

L’anonymat pour l’automobiliste commettant une infraction au volant d’un véhicule professionnel, c’est fini ! Désormais, son employeur est sommé de le signaler aux autorités, sous peine d’écoper d’une amende de 750€. Une mesure visant à limiter les incivilités au volant et la mortalité sur les routes.

Nouveaux PV

Des PV d’un genre nouveau font leur apparition, sans interpellation obligée, grâce à la vidéo-verbalisation. Ils vont concerner les infractions suivantes : ceinture de sécurité non bouclée, téléphone portable au volant, circulation ou arrêt sur les bandes d’arrêt d’urgence, non-respect des règles de dépassement, non-port du casque pour les deux-roues, non-respect des sas-vélos et dépassement des lignes blanches.

Permis de conduire sur boîtes automatiques (BVA)

Il devient ouvert à tout le monde, ne nécessitant que 13 heures de conduite minimum.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent vous intéresser